Plus de 100 chiens maltraités saisis en Belgique

publié dans « L’avenir » de belgique
CHASTRE – Plus de 100 chiens et chiots maltraités ont été saisis dans la propriété de la comtesse Dumonceau de Bergendal à Chastre lundi.

Plus de 100 chiens et chiots maltraités vivaient dans la ferme de celle qui se disait leur bienfaitrice. Mal nourris, galeux, malades… Ils ont été saisis sur ordre du ministère.

N’est pas Brigitte Bardot qui veut. Folle de ses chiens, la comtesse Diana Dumonceau de Bergendal en avait oublié qu’il ne suffisait pas de les aimer pour assurer le bien-être de ses toutous. Ce lundi, plus d’une centaine d’entre eux ont été saisis sur ordre du SPF Santé publique (Division Bien-être animal), dans sa propriété de la rue Batty de Noirmont, à Chastre. Des chevaux ont également été retrouvés sur place, apparemment en bonne santé.

Aux côtés des représentants des forces de l’ordre, des membres de l’ASBL Animaux en péril, de Braine-l’Alleud, sont notamment intervenus pour prendre les chiens en charge. « Les chiens étaient dans un état de négligence gravissime, explique Marie-Laurence Hamaide visiblement bouleversée par l’ampleur de ce qu’elle a vu. Plusieurs cas de gale, des chiens pleins de puces, des chiens très maigres, et touchés par diverses maladies. Un chien a même dû être euthanasié sur place tant son état était grave. »

Les chiens vivaient dans et autour de la ferme où la comtesse, âgée de 60 ans, vit avec sa fille. « Il y en avait partout, ils vivaient en meute, à l’état sauvage. On en a trouvé dans le jardin, dans les prairies alentours, sur la route, dans une vieille grange, dans des boxes de chevaux abandonnés, certains enchaînés et d’autres dans des cages.Cette dame s’est improvisé éleveuse. On a saisi les chiots de quatre portées mais on ne sait pas trop s’ils ne sont pas consanguins. Et puis elle hébergeait aussi des chiens qui ne lui appartenaient pas et que les gens mettaient en pension chez elle. C’est fou ! »

Certains devenus agressifs

Dans l’attente d’une décision définitive de l’inspection vétérinaire, les chiens ont été placés dans différents refuges. Animaux en péril en a pris plus que sa part en emportant 65 chiens dont une quinzaine de chiots.

Lorsque la confiscation sera déclarée définitive, les refuges pourront les proposer à l’adoption. « Les chiots trouveront sans doute un maître mais certains chiens, dont des rottweillers qui étaient enchaînés, sont devenus agressifs. D’autres poseront peut-être des problèmes de comportement si leur consanguinité se confirme. »

La vétérinaire attitrée de la comtesse était également sur place ce lundi et a d’ailleurs elle-même procédé à l’euthanasie d’un chien. Outre les bonnes intentions affichées par sa cliente, on est autorisé à se demander s’il n’était pas de son devoir de réagir plus tôt.

De la « rafle », la comtesse n’a pu conserver que ses quatre chiens préférés, trois autres qui étaient là en pension, et trois autres encore qui couraient trop vite pour qu’on puisse les attraper…¦

This entry was posted in Actualités, Coups de gueule canins and tagged , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>