Il y avait bien des diamants au cimetière des chiens

publié dans RTL.fr le 16.02.2012

Quand la « légende urbaine » a la dent dure… Ce pourrait être le début d’une aventure de Sherlock Holmes ou bien d’Agatha Christie : dans la nuit du 4 au 5 février dernier, des individus sont entrés dans le célèbre « cimetières des chiens » situé aux portes de Paris, à Asnières-sur-Seine. Nos profanateurs n’avaient qu’une seule idée en tête : découvrir où était caché le collier en diamants pour chien d’une valeur de 9.000 euros. Et ils l’ont trouvé…

Un trésor

La « légende urbaine » évoquait un « trésor caché » enterré au cimetière des chiens d’Asnières-sur-Seine : un ou plusieurs malfaiteurs y ont cru et ont profané la tombe de Tipsy, d’où ils auraient exhumé un bijou en diamants de 9.000 euros. « Il y a eu le collier de la Reine, maintenant il y a le collier de la chienne », commente, ironique, le maire socialiste de la ville Sébastien Pietrasanta.

Le collier était à Tipsy le caniche

Dans la nuit du 4 au 5 février, des intrus pénètrent dans le paisible cimetière des chiens d’Asnières, situé au bord de la Seine, où reposent chiens, chats, canaris, chevaux, un singe et même une lionne.  Ils profanent la tombe du caniche Tipsy, facilement repérable à son énorme pierre tombale au coeur rouge, où le toutou est représenté.

Prévenue par la police, la propriétaire de Tipsy est « effondrée »: cette riche Américaine, mariée à un industriel, dit avoir enterré en 2003 son fidèle compagnon avec un collier de diamants d’une valeur de 9.000 euros. « Une légende urbaine circulait sur un trésor caché dans le cimetière. On pensait que c’était une rumeur, que les profanateurs avaient fait chou blanc mais la propriétaire a confirmé qu’il y avait des diamants dans la tombe », raconte le maire.

La maîtresse de Tipsy, qui vit en Suisse, a porté plainte pour « profanation » et « vol ». De son côté, la mairie a déposé plainte pour « intrusion » dans le cimetière. « C’est toujours étonnant de se dire qu’un propriétaire puisse mettre 10.000 euros dans la tombe de son chien, surtout en période de crise », remarque Sébastien Pietrasanta. « Je tiens à dire qu’il n’y a pas de trésor caché dans les tombes de tous les chiens et les chats« , ajoute-t-il, craignant de nouvelles profanations.

Rintintin y est enterré

« A mon bébé », « déçue par les humains, jamais par mon chien », « amour de notre vie », « fidèle compagne et seule amie de ma vie errante et désolée »: sur les tombes de Lancelot, Mistigri ou Moumoute, les messages sont éperdus d’amour. « Certains propriétaires viennent tous les jours. A Noël, les tombes sont recouvertes de guirlandes, de sapins », décrit le maire. « Certains propriétaires sont extrêmement attachés à leur animal, ce qu’on peut interpréter parfois comme une sorte de détresse de leur part », analyse-t-il.

Arpenté par des propriétaires de chiens ou de chats éplorés, le cimetière, fondé en 1899 par Marguerite Durand, journaliste et grande amie des bêtes, est aussi une attraction touristique, avec des stars tels Rintintin, le chien dont un des descendants, Rintintin IV, fut le célèbre acteur du feuilleton télévisé.

Y sont aussi enterrés les animaux de compagnie du compositeur Camille Saint-Saëns et des dramaturges Georges Courteline et Sacha Guitry. Barry, un saint-bernard qui « sauva la vie de 40 personnes et mourut pour la 41ème », selon l’inscription figurant sur sa tombe, y repose.

Qui est le coupable ?

Le cimetière a été fermé quelques jours pour les besoins de l’enquête sur le vol du collier et pour permettre la remise en état de l’imposante tombe en marbre de Tipsy. Et l’enquête prend tout à coup des allures de Cluedo : le coupable figure-t-il parmi les nombreux visiteurs du lieu, intrigués par la rumeur de trésor? Ou par une connaissance de la riche Américaine?

Les enquêteurs du commissariat d’Asnières-sur-Seine devront faire toute la lumière sur cette affaire.

This entry was posted in Actualités and tagged , , , , , . Bookmark the permalink.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>